Tous les êtres vivants sur Terre ont des parties extraterrestres.

Des chercheurs de la NASA ont découvert de l’adénine et de la guanine dans des météorites qui n’ont pas pu être contaminées par des êtres vivants terrestres. De plus, une suite identique de nucléobases et des nucléobases analogues  ont été générées dans les réactions chimiques non biologiques contenant de l’hydrogène cyanhydrique, d’ammoniac et d’eau. Ces deux nucléobases sont deux des quatre bases constitutives de notre ADN. Ensemble, les quatre forment le code génétique qui rend la vie possible sur Terre, et peut-être ailleurs dans l’Univers.

Cette grande découverte confirme les théories selon les-quelles des molécules de base pour l’apparition de la vie sur Terre ont bel et bien pu être apportées par des météorites. Ces molécules appelées les briques de la vie auraient donc en partie ou en totalité une origine extraterrestre.

Amis exobiologistes bonsoir!

🙂

 

source : futura-sciences

Publicités

Publié le 10 août 2011, dans Science. Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Fascinant ! 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :