Le point sur l’affaire MegaUpload

Ça fait maintenant une semaine que MegaUpload a été déconnecté par le FBI‎ sans préavis et sans procès. Les médias font passer la fermeture de MU pour un fait divers et relatent que très peu cet évènement qui les arrange bien car la TV, les journaux, les sites d’information sont eux même des ayants droit.

Ils font passer Kim Dotcom pour un criminel à la tête d’une mafia internationale alors qu’il ne fait rien de  plus criminel que Facebook, Google (qui référence tous les liens vers du contenu gratuit) et Youtube (où l’on retrouve en streaming toutes les musiques qu’on veut). Si il ne paye pas ses impôts, il y a d’autres moyens que la fermeture de son site, Yannick Noah doit aussi une grosse somme d’argent et il est loin d’être en prison. Ce qu’on ne vous dis pas non plus c’est que Kim Dotcom finissait la création de sa plateforme MegaBox  qui avait pour but de reverser 90% du profit aux artistes, artistes qui sont d’ailleurs nombreux à le soutenir. Cette plateforme légale devait compter sur des partenaires comme 7digital, Gracenote, Rovi ou Amazon et ainsi passer outre les éditeurs et distributeurs.

Ils font passer les Anonymous pour un groupe de hackers qui veulent imposer leur propre loi sur le web. En fait Anonymous est une superconscience sur internet, chaque personne qui se proclame anonymous est anonymous, il n’y a pas donc de faux ou de vrais messages anonymous.  Il n’y a pas de chef des Anonymous. C’est par leur méconnaissance du sujet que les médias ont propagé la rumeur « Le groupe de hackers Anonymous lancent un ultimatum, si Megaupload n’est pas en ligne dans 48h, ils fermeront Youtube, Twitter et Facebook ». Vidéo qui était bien sur une vidéo destinée à faire du buzz. Voici un exemple d’article où l’on voit bien que le journaliste ne touche rien au sujet : levif.be

Plus d’info sur le mouvement Anonnymous et les hackers : atlantico.fr

Et enfin ils cachent au public l’ampleur de la cyber-guerre qui fait rage depuis une semaine. Des centaines de milliers de personnes du monde entier manifestent en saturant les réseaux des sites des ayants droits et de ceux qui soutiennent les projets de lois liberticides contre internet. Ces Anonymous sont soutenus par des millions de personnes notamment sur Twitter, il suffit d’utiliser le hastag « #OpMegaupload » pour s’en rendre compte (Hastag qui a d’ailleurs été retiré manuellement des hastag les plus utilisés sur Twitter). C’est la plus grosse manifestation virtuel de tous les temps et sauf quelques petites articles dans les « sections spécialisées geeks » style geeko pour LeSoir, on vous fait passer cette manifestation pour « quelques marginaux ont attaqué le site FBI.gov et Elysee.fr ».

Pour que vous visualisez, voici la liste non exhaustive des sites attaqués depuis une semaine :

Day 1, 2, 3 :

Day 4:

Day: 5

Day 6 

Day 7 

Day 8 

Il est maintenant important de clarifier la situation, cette manifestation n’est pas là pour réclamer l’argent dépensé dans des comptes megaupload ou pour pouvoir continuer à télécharger des séries en toute impunité. Il existe bien d’autres moyens pour continuer de s’échanger gratuitement des fichier. Le mouvement de protestation est lancé depuis bien plus longtemps que les médias ne veulent le laisser croire.

octobre 2011 ACTA :

et juste quelques jours avant la fermeture

de Megaupload, le monde entier a commencé à protester contre SOPA/PIPA :

En conclusion cette affaire est bien plus importante que l’affaire DSK, pourtant on n’en parle pas ou peu. En fermant le site Megaupload le FBI a débranché le plus gros disque dur virtuel du monde. Comme tous les disques durs, il contenait du contenu légal et « illégal » certains diront qu’il y avait 85% de fichiers protégés par les droits d’auteur … en moyenne sur les disques dur physiques du monde entier il y a surement le même pourcentage. En attendant c’est des millions de fichiers (photos d’amis, cours en ligne, CV, …) qui ont été rendu inaccessibles par les USA sans pré-avis et sans procès. La question n’est pas de savoir ce qu’on n’a perdu mais de savoir jusqu’où ils sont capables d’aller?! On est fort pour critique la Chine et les pays arabes qui contrôlent les internautes et limitent l’accès à l’information sur le net mais les USA et l’Europe sont occupés à prendre le même chemin. Le pire c’est qu’ils font tous ça pour que les ayants droit puissent continuer à se faire toujours plus d’argent sur le dos des consommateurs et des artistes.

Voici les actions prévues aux quelles je vous invite à participer :

– manifestation le 28 janvier  :

(Pour Bruxelles RDV à la Bourse )
#OpBlackMarch, énorme boycott pour le mois de Mars :  
Publicités

Publié le 26 janvier 2012, dans Actu, Geek, Politique. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :